Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Profil

  • Amandine
  • Je démarre un nouveau blog... j'y traiterai de l'actualité, de politique, de religion, y parlerai de ma région... de musique, littérature et d'arts... et aussi des choses et de personnes que j'aime et que je trouve belles.
  • Je démarre un nouveau blog... j'y traiterai de l'actualité, de politique, de religion, y parlerai de ma région... de musique, littérature et d'arts... et aussi des choses et de personnes que j'aime et que je trouve belles.

Texte Libre

Paperblog

Archives

21 juillet 2011 4 21 /07 /juillet /2011 17:58

Ma dernière reprise en date, une chanson actuelle, que j'aime beaucoup. Il 'sagit de "Il nous faut" de Tom Dice et Elisa Tovati.

 

Repost 0
Published by Amandine - dans Musique
commenter cet article
17 juillet 2011 7 17 /07 /juillet /2011 14:25

Je n'avais pas pris le temps d'écrire l'article qu'il se devait pour vous présenter mon nouvel ami, mari ou enfant, tout dépend comment chacun le verra... il s'agit de Eliott, un Gris du Gabon de 4 ans, très éveillé, gentil avec tout le monde, bien qu'un peu têtu !

Il demande beaucoup de temps et de patience, mais c'est un plaisir pour moi qu'un aussi bel être m'accorde sa confiance !

Repost 0
Published by Amandine
commenter cet article
19 mars 2011 6 19 /03 /mars /2011 11:27

CeHUGUES-AUFRAY3-ss vendredi 18 mars 2011, j'assistais pour la deuxième à l'un des concerts de Hugues Aufray, qui avait lieu à la salle des fêtes de Vandoeuvre-lès-Nancy. Il s'agissait cette fois d'un concert acoustique à quatre guitares, très intimiste et chaleureux. Hugues et ses musiciens ont joué de nombreux titres présents dans le répertoir du chanteur depuis ses débuts, et nous ont fait découvrir également des chansons peu connues par le public.

 

J'ai beaucoup apprécié cette soirée, le chanteur est resté égal à lui-même, généreux avec son public, pleins d'humour, n'hésitant pas à relever finement les travers de notre société... et sa musique, sa voix, ses chansons profondes... un grand artiste.

 

J'ai pu partager ces moments avec une personne que j'aime beaucoup et c'est ce qui reste finalement pour moi, le plus important.

 

 

Ce n'est pas un adieu, juste un au revoir....

Repost 0
Published by Amandine - dans Musique
commenter cet article
25 novembre 2010 4 25 /11 /novembre /2010 00:20

ML.jpeg Tu étais mon étincelle, mon amie fidèle, mais aujourd’hui tu es au ciel, parce que des imbéciles n’ont pas su prendre soin de ton petit cœur.

 

Je me rappelle encore de la nouvelle ; je devais avoir six ans et je cherchais un doux et joli nom par lequel je t’appellerais mon amie. Je sais, tu vas t’appeler Groseille.

 

Tu es arrivée à la maison, pour moi, après que la main humaine t’ait séparée de ta maman. Chaque nuit, depuis mon lit, je t’entendais pleurer son absence alors je me levais pour venir à tes côtés. Plus tard, ce fut toi, qui venais essuyer mes larmes de ton regard braisé qui me témoignait du plus beau des amours.

 

Je me rappelle que quelques semaines après ton arrivée, j’ai été témoin de l’une des choses les plus belles qui soit. Nous avions invité ta maman ainsi que ses maîtres à manger, et de son petit museau, elle posa devant toi ce petit os que nous venions de lui donner. Je te vois encore saisir cet ultime cadeau venant de ta maman.

 

Tu es devenue ma meilleure amie. Tu m’as témoigné plus d’amour et de reconnaissance que la plupart des hommes, et tu étais ma seule véritable amie. Plus tard, c’est ma maman qui partit et tu étais là. Lorsque je tombais tu étais là, lorsque l’on m’accablait tu étais là, lorsque plus rien ne comptait plus à mes yeux, il me restait toi.

 

Comment ai-je pu ne pas voir ce qui allait t’arriver ? Pourquoi ai-je laissé ces cons t’approcher et de leur main aigrie te donner ce qui allait terminer ta vie ? 

 

Je m’en veux de ne pas avoir été là dans tes derniers moments, je me rappelle de tes yeux qui me suppliaient de t’aider, j’imagine la solitude que tu as pu ressentir dans ton petit cœur, et je m’excuse pour tout ça. J'aurais voulu venir avec toi.

 

Ce jour-là, je suis rentrée du travail, et je pensais encore entendre ton aboiement une dernière fois, mais j’ai juste pu toucher ton petit corps gelé, alors qu’il me quittait à jamais.  Jamais je n’ai pleuré un humain autant que je t’ai pleuré, parce que je t’aimais d’un amour simple et profond, que toi mon chien, tu me rendais.

 

J’espère que malgré tout, avec ton petit cœur de toutou, tu vois que je pense à toi et te pleure encore. Je ne t’ai pas remplacée, et je ne le pourrais jamais. Mais dis-moi ? Combien de temps encore va-t-on me prendre chaque chose à laquelle je tiens ?

 

 

 

Repost 0
Published by Amandine - dans Aparte
commenter cet article
15 novembre 2010 1 15 /11 /novembre /2010 21:44

hugues2.jpgJe suis un peu en retard pour ce qui est des articles mais je vais tenter de me rattraper !

 

C'est d'un grand homme, dont je viens vous parler ; un artiste qui n'est autre que Hugues Aufray.

 

J'ai été baignée toute petite par ses chansons tellement humaines, par ses arpèges guitare qui font pleurer... mon père jouait et chantait toutes ses chansons accompagné de sa guitare, et c'est vraiment les seuls moments durant lesquels cette personne dure, nous laissait entrevoir sa sensibilité, c'est pourquoi j'y suis très attachée. Je me rappelle avoir pleuré comme une nouille lorsque mon père était venu jouer "Le petit âne gris" pour ma classe, lorsque j'étais en maternelle...Hugues.jpg

 

Bref, en ce 13 novembre 2010, mon père et moi avons été, non sans émotion, écouter ce grand artiste, et cet instant restera à jamais gravé. L'artiste a joué toujours avec la même force ses chansons ; les nouveaux arrangements instrumentaux étaient magnifiques, et l'homme humble et très proche de son public... à la fin du concert, nous nous sommes tous approchés de la scène, aucun garde du corps nous a repoussé comme on le ferait à des bêtes... alors je dirais que le public était à l'image de Hugues : attentif, aimant et respectueux. Ce fut un grand moment.

 

De même, Annabel, chanteuse country qui a assuré la première partie du spectacle, a vraiment séduit l'audience... une voix cristalline, d'une justesse à couper le souffle. Elle a repris des succès de Simon & Garfunkel "The Boxer", de Joan Baez, et Emmylou Harris que le public a accompagné à coeur joie. Une excellente surprise que cette intervention, vraiment.

 

Je vous ai concocter deux vidéos, l'une de la chanteuse Annabel, et l'autre de Hugues Aufray. J'espère que vous accorderez le temps qu'il se doit afin d'écouter ces deux grands artistes.

 


 

 

Repost 0
Published by Amandine - dans Musique
commenter cet article
28 octobre 2010 4 28 /10 /octobre /2010 11:35

Kokopelli.gifConnaissez-vous ce petit bonhomme ? Il se fait plutôt rare dans nos contrées européennes, et pourtant il a une grande admiratrice : moi ! Sa silhouette et son mythe m'inspirent beaucoup !

 

Kokopelli est un personnage mythique souvent représenté comme un joueur de flûte bossu, issu des anciennes croyances amérindiennes du Sud-Ouest des États-Unis, il a plus de 3000 ans.

 

Dans certains mythes, la bosse de Kokopelli contient des graines, des plantes, des bébés, des mocassins et des couvertures, des sacs de chansons, des objets sacrés ou médicinaux, le tout étant destiné à être offert aux personnes qu'il souhaite séduire ou contenter. Tout en semant les graines cachées au creux de sa bosse, il chante et il joue de la flûte. Il insuffle, ainsi, dans les semences, le souffle de la vie. Il est le bienvenu pendant la saison des plantations de maïs et il est recherché par les épouses stériles.

 

Dans d’autres mythes, il parle au vent et au ciel. On entend sa flûte dans la brise de printemps, apportant la chaleur après le froid d'hiver. Il incarne donc aussi la pureté et le spirituel de la musique. Selon cette légende, Kokopelli apporte la bonne fortune et la prospérité à celui qui écoute ses chansons. Sa flûte annonce sa venue et à son départ la récolte est abondante et toutes les femmes sont enceintes.

 

kokopelli3a.jpgLa légende de Kokopelli est un pur concept religieux, il est un peu ce qu'Abraham représente chez les juifs, c’est une erreur incroyable de le traiter comme une « plaisanterie » ou un amusement. Il peut être jugé blasphématoire par les Indiens de le transformer en un article décoratif hors de sa signification la plus profonde.

Repost 0
Published by Amandine - dans Histoire
commenter cet article
2 octobre 2010 6 02 /10 /octobre /2010 10:56

nuit-blanche-2-metz-338x500Voici donc mon nouvel article, qui d'ailleurs vient instaurer une certaine rivalité avec le précédent qui nous parlait du magnifique son et lumière de Nancy.

 

Ici c'est plutôt le contraire, puisque hier avait lieu la "Nuit Blanche" de Metz ! Il s'agit d'un concept, qui se reproduit chaque année, dans la nuit d'un vendredi ! Le but étant de soit disant permettre aux gens de redécouvrir Metz de nuit, avec ses illuminations, tout en suivant un parcours où le public peut découvrir des expositions, des artistes, des musiciens etc.

 

Je m'y suis donc rendue pour la première fois cette année, en très bonne compagnie d'ailleurs... et le bilan est très négatif ! 

 

Une beuverie, voilà ce qu'est en réalité cette fête ! Dès 21 heures, des jeunes de tout âges s'alcoolisent dans les rues de Metz. Il y a des DJ, notamment place de la cathédrale, qui au lieu d'adapter la musique, nous casse la tête avec de la techno à chier ! Finalement, on marche, dans l'espoir de trouver au moins une petite chose à voir, pour ne pas repartir totalement déçu... mais RIEN, il n'y a RIEN !

 

Et dire que 600 000 euros ont été investis pour un tel désastre ! C'est vraiment de l'argent jeté par les fenêtres ! Et puis vu qu'il n'y a rien à voir, on pourrait également se demander qui l'a empoché !

 

Enfin, moi, si j'étais le Maire de Metz, j'aurais honte de présenter une si belle ville, d'une manière aussi décadente ! Faire autant de pub pour un truc aussi nulle, c'est vraiment dépourvu de tout sens ! On peut dire Nancy mène 1 - 0 face à Metz...

Repost 0
Published by Amandine - dans Lorraine
commenter cet article
24 août 2010 2 24 /08 /août /2010 10:34

Je ne peux laisser défiler cette période estivale sans vous parler des Rendez-Vous place Stanislas de Nancy. En effet depuis 3 ans, les promeneurs et amateurs d'art peuvent aller admirer le spectacle son et lumière réalisé par la société bretonne "Spectaculaires", et projetté sur la façade de l'Hôtel de Ville, place Stanislas à Nancy. Sans lumière, cette place a déjà un charme sans nulle autre pareil, alors imaginez-la illuminée et ornée de couleurs, personnages bizarres et carnavalesque !

 J'ai entendu plusieurs personnes se plaindre du fait, que le même spectacle a été projetté pendant trois ans ; je pense que nous devons plutôt être fières et comprendre que pour réaliser un tel travail, les techniciens ont investi beaucoup de temps, et qu'il faut l'honnorer ! D'autre part, je suis sûre que ces médisants n'ont même pas pris le temps de se renseigner sur la signification des différents tableaux projetté pendant ce son et lumières.

 

Le spectacle commence par un défilé de personnages bizarres, digne d'un carnaval, évocant ainsi La Tentation de Saint-Antoine, du graveur Jacques Callot (1592 – 1635)), puis Georges de la Tour (1593 – 1652), né à Vic-sur-Seille.

 

Les tableaux passent du blancs à la couleur, avec une fabuleuse mise en valeur clair/obscur.

 

Ensuite, l'Hôtel de Ville se redessine sous nos yeux, trait après trait, colonne après colonne, jusqu'à l'embrasement final qui met en valeur la splendeur de la la Place Stanislas, le travail commun de l’architecte Emmanuel Héré (1705 -1763) et du ferronnier Jean Lamour (1698 – 1771), qui ont fait de cette place royale, commandée par le duc de Lorraine, Stanislas Leszczynski (1677-1766), l’une des plus belles places au monde.

 

Défilent ensuite, sur la musique du Carnaval des Animaux de Camille Saint-Saëns, les personnages de Grandville, (corps d’humains et têtes d’animaux) visibles au Musée des Beaux-Arts pour certaines oeuvres.

 

Ensuite, la façade devient un aquarium géant, dans lequel évoluent des poissons multicolores, évocant la période impressionniste.

 

 

L’hôtel de ville se pare ensuite des couleurs et des motifs floraux issus des vases et flacons des verriers de l’École de Nancy, dans lesquels apparait Amphitrite (évocation de l’Art Nouveau et du mouvement de l’Ecole de Nancy). 

 

 

C’est au tour d’Émile Friant (1863 – 1932) d’être ensuite en vedette à travers plusieurs autoportraits dans une envolée de montgolfières. Stanislas clôturera ce spectacle avec de multiples mises en lumières de son portrait qui sont autant de clins d’oeil aux grands peintres de l’Art moderne.

 

Le feu embrase ensuite la façade, puis des feuilles d’or se mettent à tournoyer sur l’hôtel de ville, pour venir se poser sur les grilles forgées par Jean-Lamour (1698 – 1771), maître ferronnier.

 

Si vous voulez plus d'informations historiques sur la projection, rendez-vous sur http://www.rendez-vous.nancy.fr. Les projections auront encore lieu jusqu'au 19 septembre 2010, et je vous invite vraiment à aller les admirer.

Repost 0
Published by Amandine - dans Lorraine
commenter cet article
13 août 2010 5 13 /08 /août /2010 09:41

Voilà, je me suis amusée !!! Voici une reprise de la chanson Jolene de la fabuleuse country woman Dolly Parton...

Il y a quelques bugs, que je n'ai pas pu corriger puisqu'il était 22h30 et j'ai eu peur que les voisins ne viennent taper à ma porte pour rouspéter ! :)

 

J'espère que vous aimerez :)

 

Repost 0
Published by Amandine - dans Musique
commenter cet article
6 juillet 2010 2 06 /07 /juillet /2010 22:49

0601_La_Cour_des_comptes1_Sc.jpgJe voulais remercier toutes les personnes qui n'ont pas cru en moi, qui m'ont laissée tomber dans les moments où j'avais besoin d'aide,et qui me prenaient de haut à me faire sentir que j'étais peu de choses ! Bref, finalement les cons, ça pourrait se comparer à une passoire... souvent ils ne se rendent pas compte à quel point ils nous rendent service !

 

La nouvelle est tombée et je suis méga heureuse... je démarre demain ma première journée de travail à la Commission Européenne ! Je suis méga contente, même si j'ai un peu la trouille quand même, car c'est impressionnant. Je tenais à remercier les gens qui ont été et qui sont là, pour me soutenir dans certains moments difficiles, qui ont cru en moi et m'ont encouragée... j'ai beaucoup de chance d'avoir des amis comme vous !... avec un petit pincement au coeur, car certains de mes amis me manquent beaucoup !

 

 

Repost 0
Published by Amandine - dans Aparte
commenter cet article