Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Profil

  • Amandine
  • Je démarre un nouveau blog... j'y traiterai de l'actualité, de politique, de religion, y parlerai de ma région... de musique, littérature et d'arts... et aussi des choses et de personnes que j'aime et que je trouve belles.
  • Je démarre un nouveau blog... j'y traiterai de l'actualité, de politique, de religion, y parlerai de ma région... de musique, littérature et d'arts... et aussi des choses et de personnes que j'aime et que je trouve belles.

Texte Libre

Paperblog

Archives

7 janvier 2010 4 07 /01 /janvier /2010 01:31

Voici une de mes compositions à la flûte amérindienne, je l'ai intitulée "Une Soirée d'Hiver", car elle a été composée lors de ces soirées d'hiver où la neige recouvre les paysages, nous donnant ce petit air à la fois nostalgique et chaleureux.

 

 

Repost 0
Published by Amandine - dans Musique
commenter cet article
20 décembre 2009 7 20 /12 /décembre /2009 21:49
Le T'rung est l'un des plus populaires instruments du Viêtnam ; il entre principalement dans les traditions de la région du Annam "T'rung Bô" (une des trois grandes régions viêtnamiennes), où sont regroupés plusieurs peuples en minorité tels que les Ahnar, TSedan, Giarai ou encore les Ede. Cet instrument constitué de tubes de bambou et de taille variable est associé à la vie spirituelle de ces éthnies.    HY_DanTrung.jpg

Une petite démo sans prétention lol, en guise de remerciement aux personnes qui me l'ont offert :)


 

Repost 0
Published by Amandine - dans Musique
commenter cet article
11 octobre 2009 7 11 /10 /octobre /2009 21:41
Bon ! Ce n'est pas du grand art ! Mais ça fait du bien !

 

 
Repost 0
Published by Amandine - dans Musique
commenter cet article
9 septembre 2009 3 09 /09 /septembre /2009 22:33
J'ai longtemps hésité à mettre cela sur ce blog, mais finalement, pourquoi pas !
Le premier morceau est une composition personnelle, enregistrée avec les moyens du bord: "Dedication through the water"



Le deuxième morceau "Georgian Guard" est une composition de ma meilleure amie Sarah M Hansen pour ce qui est de la flûte indienne; le piano est une réadaptation d'une marche militaire du domaine public. Cette musique est un hommage aux amérindiens cherokee qui périrent dans les différentes guerres civiles en Amérique. Au début du printemps de 1838, la plupart des Cherokee en Georgie a été regroupée par des troupes Gouvernementales sous la commande de Winfield Scott, de temps en temps supporté par la Brutale Garde de Georgie  (Georgia Guard) et fut rassemblée dans des Forts de Réaffectation infestés par la Vermine. Les Cherokee en furent massivement touchés lors la préparation pour la marche obligatoire vers un Territoire indien dans l'Oklahoma (La route des Larmes).




Le troisième morceau est une reprise de "En passant" de Jean-Jacques Goldman



Repost 0
Published by Amandine - dans Musique
commenter cet article
9 septembre 2009 3 09 /09 /septembre /2009 22:13
Septembre, période de rentrée scolaire, et je salue au passage tous les nouveaux étudiants nancéens qui auront choisi l’ex BTS Assistant Secrétaire Trilingue, devenu BTS Assistant Manager. Je vous souhaite à tous bon courage et surtout de profiter des moments privilégiés que vous vivrez.

La rentrée c’est aussi la course aux fournitures scolaires, qui, comme chaque année, comble les blancs des différents médias… Et… comme nous vivons dans une époque particulièrement tournée sur l’écologie, nous retrouvons bien sûre… les fournitures scolaires écologiques ! Tout comme nous trouvons la nourriture écologique, les produits alimentaires ou encore ménagers écologiques, les maisons écologiques, les véhicules écologiques… la liste est longue !

Tout ça pour dire, que je trouve que le problème de l’environnement prend des proportions étrangement grandes. J’ai du mal à comprendre cet engouement soudain pour un problème qui a toujours été démontré par les scientifiques, et toujours plus ou moins présentés de la même façon ! Dans le champ lexical, nous avons : environnement, taxe carbone, enfouissement des déchets… ces termes nous viennent aux oreilles en boucle.

La taxe carbone fait d’ailleurs beaucoup parler d’elle puisque notre Président nous dévoilera demain les modalités de cette taxe. Pour ou contre ? Mon avis sur la question… l’idée est de base plutôt bien calculée : dans notre système capitaliste, les gens ne comprennent les choses que lorsque cela touche leur argent, voilà qui est fait ! Dorénavant, ils paieront le droit de polluer ! Mon avis porte cependant la critique suivante : si chacun d’entre nous entraine une part de pollution, cette part est proportionnelle à nos activités, nos moyens de transports etc. Allons-nous tous devoir payer le même prix ? Est-ce que les personnes qui ont une vie saine vont devoir payer pour celles, dont la vie est parsemée d’abus ? Enfin, toutes ces usines, ces entreprises, ces pays qui se rachètent des parts de pollution, c’est surtout à elles que l’on devrait imposer des normes !

De plus, l’environnement, qui est un sujet très sérieux est utilisé comme prétexte à différentes choses. On prétend chercher LA solution pour rouler en polluant le moins possible ? Pourquoi ne nous parle-t-on pas de Stanley Meyer ? l’inventeur du moteur à eau, mort empoisonné ? Cet homme avait en effet déposé un brevet aux Etats-Unis en septembre 1991, à la suite de quoi, il avait reçu des propositions. Puis les menaces de mort ont fusé : cette invention est une menace pour tous ceux qui vivent de l’énergie du pétrole, puisqu’elle mettrait l’énergie quasi gratuite à la portée de tous : pensez donc, toutes les sociétés qui vendent de l’énergie feraient faillite ! Alors, on l’a poliment prié de laisser sa découverte dans un tiroir contre 1 milliard de dollars ! Oser dire après cela que la recherche travaille dans le but de sauver la planète tient de la supercherie, du faux...
Repost 0
Published by Amandine - dans France
commenter cet article
27 août 2009 4 27 /08 /août /2009 21:57
Voilà quelques jours que je réfléchis sur "facebook"...

Ce site, de premier abord est fait pour retrouver des amis perdus de vue, voir échanger photos, vidéos, textes, avec des personnes proches. Jusque là, rien de bien méchant...

Ce qui m'a stoppé dans mes élants, c'est l'ouverture que l'on donne à tous, proches ou moins proches, sur notre vie privée. Des situations nous échappent pour des choses mal interpretées, ou parfois aussi trop bien comprises ! Bref, pour m'exprimer ouvertement, c'est un nid à emmerdes, qui a su conquérir l'emploi du temps de nombreuses personnes. Pour ma part, j'y venais retrouver des anciens amis, échanger des photos et parfois rechercher du soutien... là aussi j'ai été déçue.

On apprend les nouvelles par des phrases, quand on ne s'écrit pas vite fait un "salut, comment ça va ?" avant de se déconnecter sans attendre la réponse de notre ami... quel bel outil de communication avons-nous là ! Au final on constate que l'on ne parle pas plus qu'avant aux personnes perdues de vue... et que nous échangeons principalement avec les personnes que l'on cottoie dans la vie courante... cherchez l'erreur !

D'autre part... si pour la plupart des internautes, facebook est un outil de divertissement, on a tendance à oublier que ce site est avant tout un énorme business qui s'étend à une échelle mondiale ! Une banque d'informations planétaire qui revend ces dernières pour divers services qui ne sont pas des moins néfastes ! Que faire ? Résilier votre compte : le pire dans tout ça, c'est que si votre compte n'apparait plus sur la toile, il est archivé avec toutes les informations contenues... ça peut aller très et trop loin ! Je vous conseille cette vidéo :



Repost 0
Published by Amandine
commenter cet article
2 août 2009 7 02 /08 /août /2009 13:32

Je me dis en écoutant cette chanson, qui a marqué une partie de ma vie, que le monde a perdu une
personne qui connaissait la valeur des choses... et qui les transmettait par ses chansons.

A venir... une traduction d'une vidéo très peu diffusée... 
Repost 0
Published by Amandine
commenter cet article
19 juillet 2009 7 19 /07 /juillet /2009 00:31


En ces temps difficiles ou dits de crise, il m’arrive souvent de m’interroger sur la place qu’occupe la famille à notre époque, mais également sur ses évolutions et ce qu’elles impliquent. Depuis une douzaine d’années, nous pouvons constater une augmentation impressionnante du nombre de divorces, de familles recomposées et de toutes sortes de nouvelles structures familiales. On peut lier ces phénomènes à une évolution économique mais aussi sociale et morale. Il est courant d’entendre dire que « cette crise va déboucher sur une revalorisation des liens familaux » : que reste-t-il après une longue journée de travail, quand tout le monde à bien profité de vos services : la famille !

 

Tout d’abord, nos rythmes de vie s’accélèrent toujours plus : une pression et un nombre d’heures travaillées de plus en plus grand, le stress de perdre son emploi, les problèmes financiers éventuels nous empêchent de profiter de « l’harmonie familiale », tel que nos parents et grand-parents ont pu le faire. Les parents ne prennent plus le temps de parler à leurs enfants afin de leur transmettre les choses essentielles, et les ménages « s’engueulent » au lieu d’échanger, et on connait la suite : délinquance, échec scolaire, divorces…

 

D’autre part, prend-on le fait d’avoir une famille comme quelque chose de tellement banal et inné, qu’il faille s’en détourner ? Ceux qui ont la chance d’en avoir une entière se rendent-ils vraiment compte de la chance qu’ils ont, et de la souffrance que d’autres ressentent. Car il s’agit bien d’une souffrance : la souffrance de se sentir à part, de regarder les autres se remémorer les bons souvenirs en famille, avec cette assurance d’être « chez soi » ; c’est un perpétuel devoir d’adaptation que vit la personne n’ayant pas cette chance dont nous parlons, et elle n’est pas toujours comprise.

 

Citation de texte extraite du site du ministère de la justice canadien :

Beaucoup d'études portent à penser que l'âge des enfants au moment de la séparation a des effets sur leur adaptation au divorce. Les constatations initiales indiquaient que la séparation de l’enfant de l’un des ses parents avait des effets plus négatifs sur les enfants en bas âge que sur les enfants plus vieux; par la suite, cependant, ce facteur s'est révélé plus complexe qu'on ne l'avait cru de prime abord. Dans une étude de suivi menée sur dix ans auprès d'enfants d'âge préscolaire dont les parents avaient divorcé, Wallerstein a constaté que la réaction initiale au divorce était plus grave chez les jeunes enfants, mais que ceux-ci, vers la fin de la période de suivi, semblaient être mieux adaptés que leurs homologues plus vieux (Wallerstein, 1984). Elle conclut que les enfants très jeunes lors de la rupture du mariage peuvent présenter, plusieurs années plus tard, moins de séquelles que les enfants plus âgés. En outre, selon Amato (1987), la majorité des enfants qui étaient très jeunes à l'époque du divorce ont affirmé ne pas avoir été gravement affectés par l'éclatement de la famille.

Il semble que l'opinion actuelle soit la suivante: les enfants de tout âge sont affectés par le divorce, mais de façons différentes. Selon Krantz (1988), par exemple, on peut associer à une séparation survenue lorsque l'enfant est en bas âge des déficits dans le fonctionnement social et affectif, mais non dans le fonctionnement intellectuel. Se fondant sur l'examen d'un grand nombre d'études, Demo et Acock (1988) soutiennent que les jeunes enfants présentent des problèmes sur le plan de l'adaptation personnelle et des relations avec les camarades, tandis que les adolescents ont des problèmes dans leurs relations sexuelles et manifestent des comportements antisociaux. En outre, Zill et coll. (1993) ont constaté que les jeunes ayant vécu l'éclatement de la famille avant l'âge de six ans avaient des relations de moindre qualité avec leur père que ceux qui avaient été touchés plus tard au cours de l'enfance par la rupture du mariage.

 

… et pour ma part, je ne pourrai jamais oublier les moments où plus personne ne vous regarde parce que votre situation de vie est différente, les nombreuses années où mon frère et moi avons été reniés par notre propre famille, les jours ou nous pensions qu’on aurait plus de maison, les jours ou on se moquait de nous parce que nous n’allions pas au restaurant, les jours où je m’arrêtais dans la rue à la vue d’une famille unie, la présence d’une mère que je n’ai pas eu… un père passant des soirées entières à régler des papiers… mais le pire c’est la douloureuse sensation que l’on ressent quand on se retourne et que l’on se retrouve seul…

Cet article aura été tant généraliste que personnel, mais j’y tenais… peut-être que ceux qui le lirons, comprendrons… d’autres porterons peut-être un jugement sévère, car quand on a pas souffert, on ne peut pas comprendre la souffrance.

Je peux dire que malgré ces peurs qui me glacent parfois à m’en faire mal au ventre, j’ai beaucoup appris… j’ai appris que l’être humain est pervers, j’ai appris la patience et l’écoute, l’amour profond qui vous fait pleurer… j’ai appris que malgré toutes les difficultés de la vie, avoir une famille respirant l’amour et la confiance, c’est ce qui a le plus de valeur… et je rêve de cet endroit où enfin je pourrai me sentir bien.

 

Repost 0
Published by Amandine
commenter cet article
30 juin 2009 2 30 /06 /juin /2009 21:31
Mon violoniste et compositeur favori... ça se passe de commentaire...

 
Repost 0
Published by Amandine - dans Musique
commenter cet article
27 juin 2009 6 27 /06 /juin /2009 01:18

C'est une bien triste nouvelle, qui j'en suis sûre va toucher le monde entier...Qui n'a pas dansé au rythme des chansons du roi de la pop, qui n'a pas tenté d'imiter son célèbre glisser/reculer...

Mickaël Jackson laissera derrière lui, de nombreux fans, de nombreux souvenirs... c'est toute une époque qui s'en va avec lui... le temps passe si vite et nos vies prennent chacune de nouveaux tournants...

Je garde souvenir d'un homme pointilleux et très exigeant quant à sa personne et son oeuvre en tant que chanteur... une exigence qui fera son bonheur tout comme son malheur. Je me souviens d'un enfant, souffrant d'un mal-être physique et brimé par son père. Finalement je me tourne vers les médias qui ont contribué à ternir son image...

Enfin, c'est bien un roi qui nous quitte... un roi de la musique, qui aura battu de nombreux records de l'industrie du disque, et a récolté et donné 400 millions de dollars à des oeuvres caritatives. 

De nombreux titres peu connus vont peut-être refaire surface ces prochains mois. En ce qui me concerne, j'ai été beaucoup touchée par cette chanson "Childhood" qui m'apparait comme le reflet d'une période de ma vie.


 

Childhood (Enfance)

 
Avez vous vu mon enfance ?
Je recherche à travers le monde d'ou je viens
Parce que j'ai cherché partout
Au plus profond de mon coeur
Personne ne me comprend
Ils me voient comme étrange et excentrique
Parce que je continue à faire des choses
Comme un enfant, mais pardonnez moi...
 
Les gens disent que je ne suis pas net
Parce j'aime les choses simples
C'est mon destin de compenser
L'enfance que je n'ai jamais connu
 
Avez vous vu mon enfance ?
Je recherche cette merveille de ma jeunesse
Comme les pirates et les rêves d'aventures
De la conquête du roi pour le trône
 
Avant de me juger, essayez de m'aimer
Regardez avec votre coeur et demandez vous
Avez vous mon enfance ?
 
Les gens disent que j'ai d'étranges manières
Parce que j'aime les choses simples
C'est mon destin de compenser
L'enfance que je n'ai jamais connu
 
Avez vous vu mon enfance ?
Je recherche cette merveille dans ma jeunesse
Comme partager des histoires fantastiques
Les rêves que j'aurais voulu réaliser, regardez moi voler
 
Avant de me juger, essayez de m'aimer
La douloureuse jeunesse que j'ai eu
 
Avez vous vu mon enfance.
Repost 0
Published by Amandine - dans Musique
commenter cet article