Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Profil

  • Amandine
  • Je démarre un nouveau blog... j'y traiterai de l'actualité, de politique, de religion, y parlerai de ma région... de musique, littérature et d'arts... et aussi des choses et de personnes que j'aime et que je trouve belles.
  • Je démarre un nouveau blog... j'y traiterai de l'actualité, de politique, de religion, y parlerai de ma région... de musique, littérature et d'arts... et aussi des choses et de personnes que j'aime et que je trouve belles.

Texte Libre

Paperblog

Archives

27 mai 2009 3 27 /05 /mai /2009 11:14

Ce livre d’une richesse impérissable m’a énormément appris.

Résumé :

« Dorian Gray est un jeune homme d'une très grande beauté. Son ami artiste peintre Basil Hallward est obsédé par cette dernière et en tire toute son inspiration. Sa fascination pour le jeune homme le mène à faire son portrait, qui se révèle être la plus belle œuvre qu'il ait jamais peinte, et qu'il ne souhaite pas exposer : « J'y ai mis trop de moi-même ».

Dorian va faire la connaissance de Lord Henry, dit Harry, un ami de Basil. Conscient de la fascination et de la perversion que ce dernier pourrait avoir pour son idéal de beauté, « cette nature simple et belle », Basil demande à Lord Henry de ne pas tenter de le corrompre. Mais Dorian se laisse séduire par les théories sur la jeunesse et le plaisir de ce nouvel ami qui le révèle à lui-même en le flattant : « Un nouvel hédonisme […] Vous pourriez en être le symbole visible. Avec votre personnalité, il n'y a rien que vous ne puissiez faire ». Va naître dès lors en lui une profonde jalousie à l'égard de son propre portrait peint par Basil Hallward. Il souhaite que le tableau vieillisse à sa place pour que lui, Dorian Gray, garde toujours sa beauté d'adolescent. « Si le tableau pouvait changer tandis que je resterais ce que je suis ! ».


Le garçon tombe par la suite amoureux d'une comédienne, Sibyl Vane, et lui promet le mariage. L'amour empêchant Sibyl de bien jouer, Dorian la répudie, ce qui la pousse au suicide. Il remarque alors que le portrait s'est empreint à sa place d'une expression de cruauté et comprend que son vœu a été exaucé.

Par peur que quelqu'un ne découvre son terrible secret, il enferme le tableau dans une ancienne salle d'étude et se plonge dans la lecture d'un mystérieux roman que lui offre Lord Henry. Bien des années passent durant lesquelles il accumule les péchés et devient de plus en plus mauvais sous l'influence de Lord Henry et de ce livre empoisonné. Le tableau prend sur lui la laideur de l'âge et de la décadence. Gray finit par révéler son secret à Basil, puis, comme celui-ci l'accuse et le traite de meurtrier, fou de haine, il le tue.Il se debarrasse ensuite du cadavre avec l'aide de Alain Campbell en usant du chantage. Pour oublier sa culpabilité, Dorian se rend dans les bas-fonds de Londres fumer de l'opium.James Vane,le frère de Sibyl Vane, un marin, l'y reconnaît et tente de le tuer. Dorian échappe à la mort grâce à son éternelle jeunesse : en effet, il ne parait que vingt ans alors que les faits se sont déroulés dix-huit ans plus tôt ! Le marin n'est dupe qu'un instant et cherche à retrouver Gray. Il meurt plus tard, accidentellement, tué par des chasseurs dans la demeure d'une amie de Dorian. Dorian, poursuivi par sa mauvaise conscience, décide alors de devenir sage. Après sa première bonne action, il court voir si le portrait n'aurait pas embelli mais la toile porte encore plus qu'avant les traits de la vanité et de l'hypocrisie. Désespéré, Dorian enfonce le couteau qui a tué Basil dans le tableau. Un homme vieux et hideux est retrouvé mort en face du tableau, qui a retrouvé sa beauté première. Après examen des bagues du défunt, on reconnaît en lui Dorian Gray. »


Ce roman traite des thèmes relevant de l'
art, la beauté, la jeunesse, la morale, l'hédonisme… on y découvre aussi la perversion humaine à la fois par le comportement de Dorian, avide de paraitre plutôt que d’être, son orgueil face à ce succès superficiel le mène à l’égoïsme et à renier ses amis… le sacrifice de l’amour, du bon et du profond pour le succès superficiel…

Lord Henry quant à lui est passionné par la psychologie… il lit des livres et joue avec l’esprit humain de manière perverse… alternant amitié et rejet de la personne… que de tests aliénants… l’être humain créé l’indépendance de l’autre, le laissant ensuite dans la solitude, la souffrance croyant en un ami qui n’en est pas un…. cette vérité m’est apparu comme vérifiable. Lord Henry joue aussi sur le jeune âge et le manque d’expérience de Dorian et le manipule, le menant ainsi à une vie décadente… Une fois de plus, un simple reflet de la réalité.

Repost 0
Published by Amandine
commenter cet article
12 mai 2009 2 12 /05 /mai /2009 12:43
Parfois je me dis que les gens sont avalés par le temps, par toutes les choses qui les font briller... tant qu'ils en oublient de regarder autour d'eux... dire à quelqu'un "je n'ai pas le temps", n'est-ce pas dire un peu "je n'ai pas le temps pour toi, mais pour autre chose"...

C'est alors un plaisir tellement grand que de se retrouver un lundi soir avec des personnes grandes en notre coeur ! Cela n'a pas de prix... surtout quand on a prié pour garder ces personnes près de soi...

Le reste n'a que peu d'importance dans le fond... qu'y a-t-il de plus rassurant que des pensées partagées... qu'y a-t-il de plus doux, que de savoir qu'il reste encore en ce monde, des personnes humbles sur qui l'on puisse compter... et qui trouvent les bons mots...

"C'est souvent l'amitié qui fait naître et qui nourrit et entretient les plus beaux sentiments de générosité dont le coeur humain est capable" Jean Boccace
Repost 0
Published by Amandine
commenter cet article
1 mai 2009 5 01 /05 /mai /2009 09:51
C'est le 1er mai, fête du travail... jour où l'on peut rester au lit et en famille pour chercher du muguet dans les bois, ou se pencher par la fenêtre pour découvrir une course cycliste.

C'est pendant l'occupation allemande, le 24 avril 1941, que le 1er mai est officiellement désigné comme la Fête du Travail. Ce jour de repos est aujourd'hui ponctué par de nombreuses manifestations que je ne me permettrai de juger...

Le mois de mai est également marquant pour les pays hispanics:

Le Chili, qui était sous la dictature de Augusto Pinochet, a vu la condamnation de ce dernier, refusée par la Cour le 28 mai 2004, suite à un appel. Augusto Pinochet est désigné comme le principal pilier de l'opération "Condor", un plan de dictature sud-américaine, regroupant l'Argentine, la Bolivie, le Brésil, le Chili, le Paraguay et l'Uruguay. Période de l'histoire mondiale qui m'a toujours impressionnée.

Les temps sont dures, à cette crise financière vient se gréffer une crise sanitaire puisque la grippe porcine a fait des ravages en peu de temps...

Chômage, manifestations, syndicats, banque, finances, loyers, emploi... enfin pour mettre tout le monde d'accord, je vous propose d'écouter "Conseils au nourrisson" de Coluche également connue sous le nom de "Soi Fainénant":


Repost 0
Published by Amandine - dans France
commenter cet article
5 avril 2009 7 05 /04 /avril /2009 22:45


Si je suis fière de notre pays, je le suis tellement plus de ma région : la Lorraine !


Si l'on se plonge dans le paysage de son passé... on peut y voir des hommes dormant dans des tranchées et mourant au front, des obus éclater dans ses forêts, des villages ravagés aux clochés rasés, et des étendues de croix blanches, nous rappelant cette valeur sacrée et cette odeur qu'a notre terre lorraine.

C'est grâce à ces personnes dont le courage ne connait d'également que nous pouvons profiter à présent d'un patrimoine exceptionnel et d'une culture, et du bien que l'on peut éprouver à y appartenir.

Ce blog, c'est un ensemble de faits marquants, d'évènements, de découvertes que je glanne au fil des jours... ce sont des impressions, des idées... et puis des personnes marquantes que l'on rencontre: des écrivains, des artisans...

D'autres thèmes tels que la littérature, l'art, les faits de société seront abordés mais c'est dans l'esprit de faire honneur à mon pays et à ma région que j'ouvre ce blog.


Je souhaite également aborder des sujets plus personnels et faire découvrir quelques unes de mes compositions et écrits.


« Je valide l’inscription de cesous le pseudo uwoduhi »
Repost 0
Published by Amandine - dans Lorraine
commenter cet article